Le bitcoin et la plupart des principales altcoins du top 10 ont commencé l’année 2022 dans le rouge, avec une forte tendance à la baisse ainsi que l’indice Crypto Fear & Greed pointant à 15, marquant une « peur extrême ». La cryptomonnaie la plus forte en termes de capitalisation boursière a oscillé au-dessus de 41 000 euros au cours des cinq premiers jours de l’année, avant de chuter de quelque 4 000 euros le mercredi 5 janvier.

Après examen approfondi de l’évolution des prix, les graphiques quotidiens montrent que le BTC se négocie à la baisse depuis le 21 décembre. Le biseau descendant est normalement considéré comme un signe avant-coureur de mouvement haussier : une rupture est le scénario le plus probable, mais le marché doit d’abord trouver son seuil plancher. La ligne de tendance inférieure a été testée à de multiples reprises jusqu’alors, mais la BTC n’a pas réussi à la casser — ni au-dessus ni au-dessous. Les facteurs macroéconomiques sont en effet baissiers, avec le tapering de la FED et la lutte contre l’inflation, qui est plus élevée que prévu.

De plus, les autorités du Kazakhstan ont déclaré l’état d’urgence dans tout le pays et ont fermé l’accès à Internet, ce qui a entraîné la mise hors ligne de nombreux mineurs de bitcoins. Les altcoins ont également baissé, suivant la tendance du bitcoin. Le Kazakhstan est le deuxième plus grand pays au monde pour le taux de hachage minier du bitcoin, ce qui en fait un acteur important. Pendant la panne d’Internet, le taux de hachage a chuté d’un maximum de 194 EH/s – atteint le 4 janvier – à un minimum de 168 EH/s.

La domination du bitcoin faiblit

La capitalisation boursière totale du bitcoin s’élève à 774 milliards d’euros, avec une domination totale du marché de 39,3 %. La dominance du marché du BTC a continué de chuter et est actuellement à son plus bas niveau depuis mai 2018.

En 2018, le niveau le plus bas historique avait été enregistré lors du grand effondrement du marché des cryptomonnaies en janvier de cette année-là. À l’époque, la domination du BTC n’était que de 33 %.

Le LINK montre sa force

Alors que le marché de la crypto est confronté à la volatilité après les célébrations du Nouvel An, certains acteurs, comme Chainlink, font preuve de force. LINK est l’un des jetons les plus performants jusqu’à présent en 2022, avec une hausse de quelque 30 %.

Il se négocie actuellement à environ 21 euros, alors qu’en début d’année, son prix était fixé à 16 euros. L’indice de force relative (RSI) est en nette tendance haussière et supérieur à 50 sur le graphique journalier, ce qui indique qu’une tendance haussière pourrait se prolonger.

Cardano parmi les projets les plus développés sur GitHub en 2021

Le prix de l’ADA a connu un repli récemment. Même si le prix a connu une contre-performance, le développement du projet Cardano ne s’est pas arrêté. En fait, Cardano était l’un des projets les plus développés sur GitHub en 2021, avec plus de 140 000 événements. Le fondateur de Cardano, Charles Hoskinson, a révélé que 127 projets sont en cours de développement sur la blockchain Cardano, et il prévoit que le nombre d’utilisateurs d’ADA sera multiplié par 10 en raison des projets NFT prévus sur le réseau.

Depuis le hard fork d’Alonzo, Cardano a lancé la mise à niveau de la couche deux d’Hydra, qui permettra des transactions hors chaîne dans des pools de jalonnement qui ne partitionnent pas le grand livre lui-même. Un autre projet dans le pipeline de Cardano, et une caractéristique unique offerte par le réseau, est l’offre initiale de pool de piquetage (ISPO). ISPO permettra aux utilisateurs de participer au financement en déléguant leurs jetons et, en récompense, en recevant des jetons pour le projet qu’ils financent.

L’Ethereum sous les 3 000 euros

Le début de l’année a été lent pour l’Ethereum. La deuxième crypto la plus importante lutte actuellement avec le bitcoin pour dominer le marché. L’année dernière a été très centrée sur l’Ethereum, l’ETH surclassant le BTC par une marge considérable.

Cependant, le prix de l’Ethereum a perdu du terrain lors de la récente liquidation et s’est détaché du biseau descendant, qu’il négociait depuis la mi-novembre de l’année dernière. Le prix est passé sous la barre des 3 000 euros pour la première fois depuis près de 3 mois.

Bien qu’ils aient eu du mal en ces premiers jours de l’année, le BTC et l’ETH devraient à nouveau être des acteurs décisifs sur le marché des crypto-monnaies en 2022.

BEST/BTC en mouvement haussier

BEST a mieux survécu à la baisse que plusieurs autres altcoins et a même augmenté par rapport au BTC. La paire BEST/BTC s’échange à 0,00002423, son plus haut niveau depuis trois semaines. Bientôt, BEST 2.0 sera lancé et le programme de fidélité sera amélioré : nouveaux niveaux VIP, nouvelles récompenses hebdomadaires BEST et le nouveau programme BEST Stimulus.